Tous Cannibales – Maison Rouge, Paris, du 12 février au 15 mai 2011

A la Fondation Antoine de Galbert, a.k.a. Maison Rouge, une exposition qui traite de la question de l’anthropophagie, et de ses représentations au fil du temps et au travers des divers médiums artistiques.

Une scénographie plutôt sommaire, et heureusement que les oeuvres sont présentes pour rattraper ce détail. Le géant de spaghetti de Théo Mercier côtoie des gravures de Goya, des dessins de Sandra Vasquez de la Hora… Des grands noms de la photographie, de Cindy Sherman à Bettina Rheims, en passant par Joel Peter Witkin.

Moment indéniablement émouvant sur le plan personnel : la rencontre avec Vanitas, Robe de chair pour anorexique, de Jana Sterbak. Une œuvre qui jalonne mon rapport au corps et l’écriture de mon mémoire de fin d’études. Vanitas, la seule, l’unique, la véritable, bien loin des différents détournements exécutés par des pseudos stars de la chanson qui utilisent des images fortes sans creuser leurs significations…

 

Tous Cannibales – Site de la Maison Rouge

Dossier de Presse (PDF)

Le Petit Journal (PDF)

Les commentaires sont fermés.