Franck Fernandes, Face à Faces – du 11 juin au 19 septembre 2010, Galerie des Ponchettes, Nice

La Galerie des Ponchettes est un petit lieu d’exposition très actif, situé aux portes du Vieux Nice, Quai des États-Unis, juste un face de la mer.

Frank Fernandes est un photographe qui travaille sur la Côte d’Azur et fait parti du Collectif Carrément. Pour cette exposition, il s’est attaché à montrer au spectateur ce que nous ne voyons pas toujours, à inverser le cours des choses : ce sont des artistes, des critiques d’art, des écrivains, tous originaires de la région niçoise, qui se sont retrouvés derrière l’objectif. Celui qui habituellement crée devient lui-même un objet de contemplation.

Sacha Sosno, photographie de Franck Fernandes

Au total, ce sont 41 artistes qui se sont prêtés au jeu, et 31 d’entre eux se trouvent exposés dans la galerie. Ils sont accompagnés d’une phrase qui ni plus ni moins que leur propre définitions de l’art.

Parmi les présents : Patrick Moya, Jean Ferrero, Ben Vautier, Marcel Alocco, Noël Dolla, Bernard Pagès, Ernest Pignon-Ernest, Max Charvolen

Coup de cœur : le portrait de Jean-Luc Verna, tout simplement sublime !

Quelques phrases-définitions :

Parce que la vie c’est pas assez. Ernest Pignon-Ernest

L’art permet de ne pas patauger dans l’immonde. Gérard Thupinier

L’art, c’est ce qui reste entre toi et moi, un nuage de fumée. Jean-Baptiste Ganne

L’art est une pratique comme une autre, plutôt plus intéressante qu’une autre. Pascal Pinaud

L’art, c’est ce qui rnd la vie plus supportable. Jean-Luc Verna

L’art c’est la vie, la vie c’est l’art. Jean Ferrero

Face à Faces

Les commentaires sont fermés.